Tartelettes à la viande de veau et la béchamel

2

Comme vous le savez sans doutes, les petites bouchées salées et moi, c’est une grande histoire.
C’est facile à faire, c’est déclinable à l’infini, ça permet de réutiliser des restes, c’est joli…
Pour un apéritif dînatoire, un déjeuner sur le pouce, un dîner, un buffet festif : c’est l’idéal.
Aujourd’hui, je vous propose une association classique : Viande de veau, champignons et béchamel.
C’est délicieux vous verrez !

Tartelettes a la viande
Ingrédients :
1 pâte feuilletée
Béchamel (recette ici, si besoin)
1 escalope de veau
2 champignons de Paris frais (ou une poignée de champignons de Paris en boite égouttés)
2 oignons blancs
1 cc de sauce soja
100g d’edam râpé
Poivre
Huile d’olive

Préchauffez le four à 180°C.
Étalez votre pâte feuilletée et faites des disques un peu plus grands que vos moules à tartelettes.
Huilez légèrement vos moules à tartelettes.
Mettez-y les disques de pâte feuilletée.

Tartelettes pre-cuites
Ajoutez par dessus des billes en céramique pour éviter que la pâte ne s’abaisse à la cuisson.
A défaut d’en avoir, j’utilise des pois chiches que je mets dans une boite après les avoir utiliser et que je réutilise à chaque fois.
Enfournez 15 minutes.
Pendant ce temps-là, épluchez les oignons et émincez-les.
Faites les revenir dans une poêle avec un filet d’huile d’olive.
Émincez les champignons de Paris et ajoutez-les dans la poêle.
Émincez l’escalope de veau et ajoutez-la dans la poêle et laissez mijoter quelques minutes.
Ajoutez ensuite la sauce soja (c’est elle qui va saler le plat donc pas besoin d’ajouter du sel) et le poivre.
Lorsque les tartelettes sont pré-cuites, retirez les billes en céramique (ou les pois chiches).

Tartelettes a la viande et a la bechamel
Remplissez-les ensuite avec la farce à base de viande.
Ajoutez ensuite par dessus la béchamel.
Terminez par mettre par dessus de l’edam râpé.
Enfournez à nouveau une dizaine de minutes, le temps que le fromage gratine.
Servez aussitôt.

Tartelettes faciles a la viande
Bon appétit !

2 commentaires

Laissez un Commentaire