Serres Ouvertes, découvrez la culture sous serre des tomates et concombres de France les 24 et 25 mai prochains

0

La tomate est le 1er légume (ou fruit) consommé en volume par les Français.
Et la culture sous serre s’est quasiment généralisée pour le concombre et la tomate à hauteur de 85% de la production totale française.
Vous le saviez ?
Ce mode de culture, permet de réduire considérablement l’impact sur l’environnement via des systèmes de goutte à goutte automatiques divisant par deux la consommation d’eau, l’apport en nutriments et soins dont les plantes ont besoin en utilisant des sols de culture composées de fibres organiques.
Alors, pour la 4ème année consécutive, l’opération Serres Ouvertes revient.
Les producteurs de Tomates et Concombre de France, ouvrent gratuitement leurs serres les 22,23 et 24 mai aux établissements scolaires et les 24 et 25 mai au grand public.

J’ai eu la chance de tester en avant première cette expérience la semaine dernière et j’ai A-DO-RÉ.
J’ai découvert la culture sous serre des tomates et poivrons et j’ai visité la Ferme aux Insectes.
Deux endroits dans lesquels je n’avais jamais mis les pieds avant !


Je vous raconte tout ça en images.
Lundi dernier, je me suis donc réveillée à l’aube pour prendre le train, direction la Bretagne : Brest !
Pierre-Yves Jestin, porte-parole et l’AOP Tomates et Concombres de France et Président de la coopérative Savéol, nous a ouvert les portes de son exploitation afin de nous montrer comment « ça se passait’ pour cultiver des tomates et des poivrons sous serres.
Et il nous a raconté comment la serre offre une croissance idéale aux plants de tomates en les rendant naturellement plus forts et en les protégeant des multiples agressions extérieures comme le froid, le gel, les insectes, la pollution…


Saviez-vous que l’ennemi n°1 de la tomate est l’aleurode.
C’est une petite mouche blanche qui peut faire de très gros dégats sur les plants en l’affaiblissant.
Du coup, pour éviter l’emploi de produits phytosanitaires, le maraîcher fait appel à des insectes auxiliaires pour lutter contre l’aleurode : la micro-guêpe Encarsia ou encore la punaise Macrolophus, par exemple !
En gros, il combat les méchantes bêtes par leurs prédateurs naturels, les gentilles petites bêtes.



C’est une méthode respectueuse de l’environnement et de la santé qui permet de proposer aux consommateurs des produits sains à déguster en toute confiance.
C’est ce qu’ils appellent la PBI, la Protection Biologique Intégrée.
Et c’est dans ce contexte, que j’ai visité la Ferme aux Insectes.


Bref, ce petit voyage en immersion dans les serres était vraiment super enrichissant, j’ai appris plein plein de choses.
Si vous cherchez une activité pour le weekend prochain (24 et 25 mai 2019), je vous conseille vraiment de tenter l’expérience Serres Ouvertes.
C’est totalement GRATUIT, c’est hyper ludique et ça plaira aux petits comme aux grands !
Pour trouver la serre la plus proche de chez vous, rendez-vous sur le site  des Tomates de France et sélectionnez parmi les jours et horaires de visite proposés, celle de votre choix.

Laissez un Commentaire