Deux semaines entre la Croatie, la Bosnie-Herzégovine et le Monténégro

11

Vous le savez, nous avons passé (Chéri et moi) quelques jours cet été en Europe… nous avons choisi de ne pas aller très loin et nous ne regrettons pas du tout notre choix.
Nous avions 2 semaines et nous avons eu envie de découvrir une partie des pays des Balkans.
Plus particulièrement, 3 pays, la Croatie, la Bosnie-Hérzégovine et le Monténégro qui faisaient partie de ce qu’on appelait, il y a, à peine plus de 20 ans, la Yougoslavie.
Nous avons vu plusieurs documentaires sur la guerre de Yougoslavie avant de partir et nous étions fascinés par l’histoire de ces pays.
Deux semaines pour visiter trois pays, ce n’est pas beaucoup…
Nous avons dû faire quelques impasses mais je tenais à partager notre parcours avec vous.

Trajet:
Nous avons atterrit à Zagreb (capitale de la Croatie) et nous avons loué une voiture que nous avons retourné à Zagreb aussi.
Vous pouvez éventuellement la rendre à Dubrovnik, si vous souhaitez faire moins de route.
Pensez à demander la liste des pays où vous pouvez circuler et l’autorisation pour quitter la frontière (typiquement pour nous l’Albanie n’était pas possible).
Il y a un supplément d’une trentaine d’euros à payer.
En ce qui concerne notre trajet, voici le récapitulatif : plus de 1700 km parcourus.

Sachez qu’en Croatie, nous avons majoritairement pris l’autoroute.
En Bosnie-Herzégovine et au Monténégro, ce sont essentiellement des petites routes de montagne.
Il faut être prudent et rouler doucement et, bien que les distances ne soient pas très grandes, ça peut mettre pas mal de temps.
Nous avons eu l’occasion de visiter pas mal de choses mais nous avons essayé de limiter les changements d’hôtel.
De telle sorte que, nous avions un point de chute et nous gambadions autour (comme pour Kotor).
Pour faire simple, sur les 15 nuits que nous avons passées, nous avons dormi dans les villes suivantes :
J1, J2 : Zagreb

zagreb-up-up
zagreb
voyage-en-croatie
Nous sommes arrivés à l’aéroport en fin de journée, le temps de récupérer la voiture puis nous sommes allés à Zagreb.
Pour les 2 premières nuits, nous avons opté pour un AirBnb, en plein centre de telle sorte que nous pouvions laisser la voiture et tout faire à pied.
Nous avons opté pour un Free Walking Tour qui nous fait découvrir quelques beaux endroits de la ville.
Et le reste du temps, nous nous sommes baladés seuls.
Zagreb est une très jolie ville qui mérite la peine d’être vue !

J3, J4 : Split

lacs-de-plitvice
chutes-a-plitvices

Le 3ème jour, réveil à 6h du matin pour prendre la route vers le Parc National des Lacs de Plitvice, un des plus beaux de Croatie !
Deux heures de route plus tard (sur la route vers Split), il y a avait déjà la queue mais ça en vaut carrément la peine.
Essayez d’arriver le plus tôt possible pour éviter l’arrivée des cars de touristes.
Le Parc National des Lacs de Plitvice, ce sont 16 lacs reliés entre eux par des chutes d’eau.
Sachez qu’il n’est pas possible de se baigner à Plitvice.
Nous y avons passé une bonne partie de la journée avant de reprendre la route vers Split.

rues-de-split
split

Puis, une fois arrivés à Split, nous avons déposé la voiture dans un parking et avons rejoins l’hôtel situé à l’intérieur de la vieille ville (entièrement piétonne).
Nous avons passé la première soirée à flâner dans les rues et nous nous sommes renseignés pour découvrir une des iles le lendemain.
Nous avons finalement opté pour l’ile de Brac pour aller voir la plage Zlatni Rat, réputée pour être une des plus belles de Croatie.
Encore une fois, réveil très tôt pour prendre le bateau de la compagnie Jadrolinija depuis le port jusqu’à Supetar puis un bus jusqu’à Bol.
Vous pouvez éventuellement traverser en prenant la voiture, mais vous risquez de perdre du temps : il y a une longue queue pour les voitures.
Il existe des excursions qui partent plus tard dans la journée, mais sincèrement, je ne pense pas que ça vaille le coup : c’est plus cher et à partir de 12h, la plage devient bondée.
Il vaut mieux se lever tôt et profiter de Zlatni Rat, tant que la foule n’est pas encore arrivée !
Nous sommes donc, retournés vers Supetar en milieu de journée et nous nous sommes baladés dans la vieille ville avant de reprendre le bateau pour Split.
Nous avons passé la soirée à flâner dans la vieille ville.

J5 : Mostar

mostar
Le lendemain, départ dans la matinée vers Mostar, en Bosnie-Herzégovine.
Nous avons eu de la chance, il n’y avait pas grand monde au niveau de la frontière.
Mostar est une petite ville très très jolie.
Elle est connue par son pont, qui a été entièrement détruit pendant la guerre de Yougoslavie.
Il a été par la suite entièrement reconstruit.
Pas la peine d’y rester plus d’une journée mais c’est un arrêt que je vous conseille en allant vers Sarajevo.
Vous verrez, on voit encore dans certains immeubles les traces d’impact de balles, des gros trop béants….
Passage obligé dans le quartier ottoman avec ses belles boutiques de souvenirs.
Nous avons choisi, cette fois, de prendre une chambre dans une auberge de jeunesse pour la nuit, histoire de facilité la rencontre avec d’autres voyageurs.
Et nous n’avons pas été déçu.
Nous avons fait la connaissance d’australiens, de belges, de canadiens, d’hongrois, d’allemand… venus visiter cette très jolie ville.

mosquee-a-mostar
impact-de-balle-en-bosnie

J6, 7, 8 : Sarajevo
Nous avons pris la route très tôt de Mostar en direction de Sarajevo.
Nous avions rendez-vous à 9h à Konjic, pour faire du Rafting sur la Neretva.
Et en fin de journée, nous avons continué la route vers Sarajevo.
Encore une fois, nous avons choisi la chambre dans une auberge de jeunesse, sur les hauteurs de la ville.
Sachez que Sarajevo a été construite sur une petite plaine entre deux collines.
Nous avons adoré cette ville que l’on appelle, la petite Jérusalem.
Au fil de la journée, on entend les cloches de l’église sonner, le muezzin appeler à la prière… et tout ce petit monde vit ensemble…
Il y a beaucoup de choses à voir à Sarajevo : le quartier ottoman et toutes ses petites enseignes, le quartier Austro-hongrois et sa belle architecture, les galeries d’art et plus particulièrement 11/05/95 avec des photos poignantes qui racontent le massacre de Srebrenica, le tunnel de Sarajevo creusé sous l’aéroport pendant le siège pour apporter de la nourriture et des armes aux habitants de la ville…
Nous avons adoré cette ville et son histoire.

sarajevo
sarajevo-cathedral
sarajevo-city
sarajevo-library
sarajevo-cimetiere

J9, 10, 11, 12 : Kotor
Nous avons ensuite pris la route pour passer 4 nuits à Kotor, au Monténégro.
Chaque jour, nous nous baladions dans les environs,.

kotor
Nous sommes allés à Cetinje, ancienne capitale du Monténégro en grimpant la montagne (d’où la photo ci-dessus a été prise).
Cetinje est une jolie ville, à faire si vous avez un petit peu de temps.

cetinje-cathedrale
Nous sommes aussi allés vers Budva (qui pour moi n’a aucun intérêt)…. c’est une ville très touristique, très sale et avec un tout petit centre historique.
Un petit peu plus loin que Budva, il y a Sveti Stefan, une presque île rachetée pour en faire un hôtel de luxe… absolument MA-GNI-FIQUE !

sveti-stefan
Un autre jour, nous avons visité les petits villages, tout autour de la baie de Koto comme Perast, la vieille de Kotor, qui sont vraiment très jolis et que nous vous conseillons absolument de faire.
N’hésitez pas à monter en haut de la forteresse de Kotor, c’est sportif (1500 marches) mais la vue d’en haut est splendide !

kotor-1
perast
kotor-forteress
J13, 14 : Dubrovnik

dubrovnik
dubronik-ile
dubrovnik
dubrovnik-mer
Et puis nous sommes allés à Dubrovnik, une très très jolie ville mais certes touristique.
La vieille ville est magnifique.
Je ne peux que vous conseiller de vous y perdre pendant des heures !
Nous avons opté pour un airbnb à l’exterieur de la vieille ville et nous prenions le bus.
C’est une vraie galère pour se garer à Dubrovnik, il vaut mieux le savoir à l’avance ! :p
Le deuxième jour, nous avons opté pour une excursion en mer pour la journée.
Nous avons choisi les îles Kolocep, Lopud et Sudurad.
Une jolie balade tranquille et nous avons passé la soirée à flâner dans la vieille ville.

J15 : Sibenik
sibenik
Pour ne pas faire le trajet Dubrovnik-Zagreb d’une seule traite, nous avons choisi de faire un stop d’une nuit à Sibenik et se reposer.
Sibenik est un tout petit village de pêcheurs mais très charmant.

Budget :
Au niveau du budget, comptez environs 1200 euros pour 2 semaines (en plein mois d’août), vols et location de voiture compris.
Sachez que la Croatie est de plus en plus touristique, particulièrement pendant l’été.
Il y a de beaux paysages, les villes sont très très jolies mais ça devient un peu plus chère.
Et ça, il vaut mieux le savoir !
Pour le logement, il y en a pour tous les budgets mais pour quelque chose de correct et central comptez dans les 100 euros/nuit pour Split et Dubrovnik et moins de 45 euros/nuit pour Zagreb et Sibenik.
La Bosnie-herzegovine est beaucoup beaucoup moins chère.
Vous pouvez dormir et manger pour trois fois rien.
On peut déjeuner pour moins de 4 euros… à deux !
Le Monténegro devient de plus en plus visité et les prix grimpent facilement aussi, surtout à Kotor !

Monnaie : 
Sachez aussi qu’au niveau de la monnaie  :
– Les croates utilisent le Kuna
– Les bosniaques utilisent le Mark
– Les monténégrins utilisent l’euros
On trouve des bureaux de change un peu partout.
S’il vous reste un peu de Mark en Bosnie, n’hésitez pas mettre du carburant dans la voiture, c’est là que c’est le moins cher !

Modalités :
Chéri en tant que français, n’a pas eu besoin de visa pour aller dans ces trois pays.
Et la bonne nouvelle, c’est que moi non plus (avec mon passeport marocain ET mon titre de séjour français). La Croatie, fait partie de l’Union Européenne donc pour y aller, pas de soucis. Pour la Bosnie et le Monténégro, je n’ai pas eu de problème non plus dans la mesure où j’y restais moins de 15 jours.

Sécurité :
Avant notre départ et à notre retour, la question qu’on nous a le plus souvent posé c’est : Est-ce que ça ne craint pas d’y aller ?
Et bien pas du tout, c’est super safe !

Mais qu’est ce qu’on y mange ?
Je vous invite à jeter un coup d’oeil à cet article sur le sujet !

11 commentaires

  1. un séjour qui donne furieusement l’envie de se déplacer. Je vous envie,car j’ai toujours aimé découvrir d’autres cultures.
    Merci pour tous les détails qui faciliteront LE TRAVAIL DES FUTURS VOYAGEURS;
    Tu m’as offert un moment de détente. Bien amicalement à tous deux. Chris 06

  2. merci beaucoup pour tous ces détails ! Hyper utile 🙂

    Question : quelle agence de location avez-vous pris svp ? Car j’ai vu des frais de passage de frontières plus élevés que 30€

    Je pars 2 semaines début Juin avec ma copine, j’avais en tête un trajet très similaire. Nous arrivons en avion a Split

    Split (+ île de VIS) > Dubrovnik (+ île Mljet) > Durmitor (nord Monténégro plutôt que Kotor) > Mostar > Sibenik (Krka) > Plitvice > Split

    Et je me demandais si ce n’étais pas trop… ?

    Qu’en pensez vous ?

    • Salma

      Bonjour Greg,
      Nous avons pris la voiture chez Auto Europe.
      Pour le trajet, tout dépend de vous. Les routes au Monténégro ne sont pas super !

  3. TOP !
    Merci beaucoup Salma pour cet article.
    Je vais faire à peu près le même trajet avec des amis cet été et ton article va nous être très utile.
    Pour la route Sarajévo – Kotor, tu te rappelles comment c’était ? C’est que 260km mais ça a l’air compliqué.

    Sinon, quelle a été votre agence de location proposée par Auto Europe ?
    J’ai vu qu’ils n’acceptent pas les cartes de débit. Vous avez pas eu de souci de ce côté ?

    Encore merci !

    • Salma

      Bonjour Hind,

      Les routes entre Sarajévo et Kotor sont montagneuses. Il y a beaucoup de virages : il faut avoir l’estomac accroché ! :p Mais c’est tellement beau !
      L’agence c’était Unirent à l’aéroport de Zagreb. On n’a eu aucun souci.

      Bon séjour,

      Salma

  4. Pingback: Poivrons farcis au riz et au fromage de chèvre frais - Cuisinons En Couleurs

  5. Pingback: Découvertes culinaires des Balkans et quelques adresses - Cuisinons En Couleurs

Laissez un Commentaire